> Retour

Cartes postales sonores

28 juillet 2017

Cela fait presque 10 ans que j’ai rencontré Gilles. Une belle rencontre de deux âmes sensibles, rue des Teinturiers, en plein festival d’Avignon. Moi qui trouvais que l’eau pétillante se mariait bien avec le café. Gilles qui souriait à m’écouter.

Gilles est un artiste, un poète, un penseur. Passionné de son et de sonorités, c’est le micro à la main qu’il voyage. Et qui, comme le photographe, fige l’instant fragile, éphémère, unique. Il rapporte de ses voyages, un trésor. Chaque enregistrement est une ode à la vie et le rappel à l’instant présent avec tout ce qui le compose et tout ce qui se passe dans l’ici et le maintenant.

« Dans mes enregistrements, j’accorde une grande place à la voix humaine. Elle renferme et exprime tant d’émotions, de géographies intérieures. Cris ou appels, rires d’enfants, grouillement d’une population, une musique qui s’élève, l’écho d’une voix

Sur le terrain, j’ouvre mon micro puis je cartographie l’espace. J’aime ainsi mettre en relief les différentes strates sonores d’un lieu, faire ressortir la profondeur, les perspectives. Savoir saisir, anticiper le moment, l’éphémère, la magie d’un son. Cela demande d’être attentif et curieux, d’être dans une posture d’écoute accrue. »

Voir plus d'article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *